Citoyen des rues


Association Citoyen des rues Maroc
16 avril 2012, 21:02
Filed under: Citoyen des rues Maroc | Mots-clefs:


جمعية مواطن الشارع لحماية المرأة و الطفولة

.

.

« Citoyen des Rues Maroc pour la protection des femmes et des enfants » est une association  à but non lucratif qui a pour objectif d’aider les enfants et les femmes en difficulté au Maroc.

« Citoyen des Rues Maroc » adhère aux principes des droits de l’enfant édictés par l’ONU.

Les membres bénévoles sont issus du milieu social étudiant et de l’association des médiateurs de Fes.

« Citoyen des Rues Maroc » est responsable du centre d’accueil de jour « Al Karama » à Sidi Boujida (Fés) en partenariat avec l’association « Citoyen des Rues International ».

Mais aussi

– Apporter une aide concertée aux enfants des rues au Maroc en leur offrant des perspectives d’avenir.

– Favoriser les formations formelles et non formelles au profit des femmes et des enfants en difficultés.

– Echanges interculturels entre la France et le Maroc dans le cadre de la solidarité internationale.

– Mise en place de modules de formations et d’échanges de compétences.

– Campagnes de sensibilisations scolaires et étudiantes.

Photo : Les bénévoles de l’association

Membres du bureau

Ali LAGSAB (président)
Mourad EL KATTE  (trésorier)
Habiba EL MATOUGI (secrétaire générale)
Hakima ALIWAT  (consultante)
————
Publicités


ENFANTS DES RUES AU MAROC

« Chemkara”, c’est ainsi qu’on appelle cruellement les enfants des rues quand on se souvient de leur existence. Un mot et une attitude qui, à eux seuls, portent atteinte à la crédibilité d’un pays qui se veut solidaire.

Les enfants mineurs sont dans la rue depuis quelques mois ou quelques années et pour beaucoup, elle est leur seul refuge. Ils y fuient violence et misère, ils y trouvent violence et misère.

Les jeunes qui ont investi l’espace rue ont le profil suivant :

• Age : 7 à 17 ans
• Sexe : fille ou garçon
• Nationalité : marocaine
• Origine : bidonvilles ou quartiers populaires surpeuplés, monde rural
• Parents : désunis ou mal unis, illettrés
• Education : violence importante
• Fratrie : nombreuse
• Conditions de vie : très modestes, voire misérables
• Niveau scolaire : 0 à 2 années d’enseignement primaire
• Expériences professionnelles : apprentissages divers correspondant plutôt à une exploitation économique chronique, voire esclavagisme
• Qualités : témérité, intelligence de survie
• Loisirs : rue
• Perspectives futures : immigration

Les parents des « enfants des rues » sont démissionnaires. Lire la suite

Commentaires fermés sur ENFANTS DES RUES AU MAROC