Citoyen des rues


PARRAINAGE EN INDE
15 avril 2012, 12:06
Filed under: Parrainage en Inde

DES PARRAINAGES POUR LES ENFANTS DE TARA TOTS  !

Comme vous pouvez le constater, le foyer «Tara Tots» a démarré avec succès et nous en sommes ravis !

Certains d’entre vous nous ont demandé s’il y avait un moyen de s’engager davantage dans le développement du foyer qui prend de l’ampleur, et qui va en prendre de plus en plus au fur et à mesure de l’arrivée de nouveaux enfants au foyer.

 Eh bien, sachez qu’à partir de maintenant, il est possible, pour ceux qui le souhaitent, de continuer à aider les Tots au travers d’un programme de parrainages pour lequel « Citoyen des Rues » et « Tara » sont liés par un contrat de partenariat.

De quoi s’agit-il ?

Pascal Fautrat, le directeur des deux foyers Tara, propose un système de parrainages, non pas seulement d’enfants (ce qui est classique), mais aussi de « forfaits », c’est-à-dire de parrainages couvrant les dépenses liées au fonctionnement global du foyer. Le système a déjà été mis en place avec succès pour les Tara Boys.  Ainsi, il existe des parrainages de forfaits « transport », pour payer le bus scolaire des enfants, des forfaits « éducation », « électricité », « frais médicaux », etc…

Aujourd’hui, Pascal propose d’associer  Citoyen des Rues à la recherche de parrains et de marraines pour les forfaits « Casse-graine » de Tara Tots. Il s’agit de financer les dépenses liées à la nourriture des enfants de Tara Tots : cela va du riz, l’élément de base de leur alimentation, au salaire du cuisinier, en passant par les fruits et légumes, les produits laitiers, les compléments alimentaires,…

Voici pourquoi nous nous adressons à ceux que parmi vous cela intéresse, pour vous proposer de soutenir l’un des forfaits « Casse-graine » dont vous trouverez l’explication détaillée sur la page spéciale « Forfaits Casse-Graine » de notre site.

Que se passe-t-il si je deviens parrain ou marraine ?

Si vous avez envie de devenir le parrain ou la marraine de l’un des « Forfaits  Casse-graine », sachez que le fait de passer par l’association Citoyen des Rues vous ouvre droit à une réduction d’impôts de 75% du montant de votre don à hauteur de 521 €, et à 66 % au-delà, dans la limite de 20% du revenu imposable. Le reçu fiscal vous est envoyé en février de chaque année.

En devenant parrain ou marraine d’un forfait « Casse-graine », vous recevrez tous les mois la newsletter des foyers Tara, ce qui vous permettra de suivre de près la vie de ces deux foyers. Et, en ce qui concerne plus spécifiquement les forfaits « Casse-graine », Citoyen des Rues s’engage à effectuer une mission annuelle pour pouvoir vous rendre compte précisément de la manière dont ces forfaits sont appliqués sur le terrain. Une première mission est déjà programmée pour octobre prochain.

Si l’idée de parrainage d’un forfait « Casse-graine » vous intéresse, contactez-nous pour tout savoir  sur les modalités pratiques de sa mise en œuvre.

CITOYEN DES RUES VOUS REMERCIE POUR VOTRE SOUTIEN !

                       

Pour plus de détails sur les forfaits, cliquez ici : Forfaits  casse graine

Document à télécharger: Fiche de parrainage

Publicités
Commentaires fermés sur PARRAINAGE EN INDE


SITUATION GENERALE
11 novembre 2011, 22:30
Filed under: Délégation CDR en Inde, Situation générale

Nation jeune et d’un formidable dynamisme, l’Inde a déjà à l’heure actuelle largement dépassé le milliard d’habitants.  En 2030, la population indienne surpassera même celle de la Chine.

UN GRAND PAYS EMERGENT

La moitié de la population a moins de vingt-cinq ans. C’est un pays très largement rural : 70% des Indiens habitent à la campagne.  Vaste République fédérale comprenant 25 Etats, l’Inde reconnaît plus d’une vingtaine de langues officielles, les deux langues véhiculaires dans  l’Administration  centrale étant l’anglais et le hindi (pratiqué dans tout le Nord du pays).

L’Inde a réalisé d’énormes progrès économiques depuis son accession à l’indépendance en 1947. Elle est aujourd’hui la quatrième puissance économique mondiale, après les Etats-Unis, l’Allemagne et le Japon. Riche en ressources naturelles, l’Inde est aussi le premier exportateur mondial de services d’aide à la programmation informatique et d’experts en programmation de logiciels. La majorité de sa population est éduquée. Sa puissance militaire, économique et démographique en fait un acteur écouté sur le plan international.

Cependant, environ un quart de la population est toujours trop pauvre et souffre de malnutrition. Le pays est confronté à de graves problèmes tels que la déforestation, l’érosion du sol, la pollution de l’air et de l’eau… Les grandes villes, à l’exception de New-Delhi, ville-phare, et, dans une moindre mesure, Kolkata (Calcutta), souffrent de l’absence d’une véritable politique urbaine. L’infrastructure et les services publics restent, d’une façon générale, négligés par les autorités.

ENFANCE EN DETRESSE A NEW DELHI :  SITUATION ET SOLUTIONS

A New-Delhi, on estime entre 100 000 et 500 000 le nombre d’enfants livrés à eux-mêmes, qui survivent comme ils le peuvent dans les rues, privés de famille ou en possédant une incapable de subvenir à leurs besoins. Les foyers gouvernementaux qui recueillent ces enfants sont souvent surpeuplés et négligents. Les enfants sont aussi souvent privés d’une éducation scolaire digne de ce nom. La pénurie d’enseignants (notamment d’enseignants suffisamment qualifiés), leur absentéisme et les classes bondées rendent les écoles d’Etat  peu efficaces.

D’où l’immense intérêt d’une initiative comme celle qu’a prise Pascal Fautrat, directeur d’un Foyer de garçons à New-Delhi, et bientôt d’un deuxième Foyer pour jeunes enfants. L’idée de Pascal, quand il a fondé son premier Foyer il y a trois ans, était d’offrir à des enfants déshérités une véritable maison à taille humaine (c’est pourquoi chaque Foyer n’est pas prévu pour accueillir plus de 20 enfants), dans laquelle les enfants puissent s’épanouir et donner le meilleur d’eux-mêmes. Une attention majeure est portée à leur éducation : Pascal souhaite les pousser au maximum dans leur scolarité afin qu’ils aient, au bout du compte, autant de chances que n’importe quel autre enfant né dans un milieu favorisé de faire de bonnes études et d’avoir plus tard une belle situation dans la société.


Commentaires fermés sur SITUATION GENERALE


Le foyer Tara Tots
11 novembre 2011, 21:04
Filed under: Le foyer Tara Tots

La mission d’Anne-Emmanuelle Lazar en Inde, du 22 octobre au 1er novembre 2011, avait pour objet de mettre en place un partenariat entre Chaya France, dirigé par Jérôme Adam, et Citoyen des Rues.

Chaya France est l’association française dont dépend le foyer Tara, situé à New Delhi sud et dirigé par Pascal Fautrat. Actuellement, le foyer Tara (Tara Boys) compte vingt pensionnaires, uniquement des garçons, et est au complet. Le plus jeune a 6 ans, le plus âgé, 17. Devant le succès du premier foyer, Pascal a eu l’idée d’en ouvrir un deuxième, qui compterait également une vingtaine de pensionnaires et serait, cette fois, mixte. Les enfants accueillis auraient entre 3 et 5 ans à leur arrivée et resteraient au foyer (Tara Tots ou « Tara des Petits ») jusqu’à l’âge de 10 ans.

Citoyen des Rues envisage une collaboration avec le foyer Tara Tots, qui devrait ouvrir ses portes très prochainement.

Anne-Emanuelle Lazar          & Jérôme Adam

Anne-Emanuelle Lazar & Jérôme Adam

Une convention de partenariat a été signée entre Chaya France et Citoyen des Rues, portant sur la mise en oeuvre par Citoyen des Rues d’un centre d’éveil au sein du foyer Tara Tots. Ce centre comprendra une bibliothèque ainsi qu’un secteur d’activités créatives et de musique.

Citoyen des Rues prendra à sa charge l’installation et les frais de fonctionnement (matériel, professeurs qualifiés) de ce centre d’éveil.

Tara Tots sera également mis en contact, par l’intermédiaire de Citoyen des Rues, avec l’association Constellation, qui organise des ateliers d’arts plastiques à thèmes et encourage les échanges interculturels sur la base de la production artistique des enfants.

Jeune pensionnaire de 'Tara Boys'

Par ailleurs, Citoyen des Rues gèrera un fonds de « forfaits » (frais liés à l’éducation des enfants au foyer). Ce système original, différent des parrainages d’enfants classiques, permet par exemple de financer le transport scolaire des enfants, leurs habits, l’eau et l’électricité, etc.

Il a été convenu que Citoyen des Rues s’occuperait des forfaits « nourriture » : recherche de parrains, entretien des relations avec eux sous la forme, par exemple, de reportages sur l’alimentation des enfants réalisés sur place par les bénévoles de Citoyen des Rues.

  LES PREMIERS ENFANTS DE TARA TOTS !

On les attendait avec impatience, et les voilà enfin ! Les premiers enfants du foyer TARA TOTS de notre partenaire de New Delhi viennent d’arriver dans leur nouvelle maison. Ils sont quatre pour le moment : Deepika, sa petite sœur Vanshika, Manish et Sayra. Ils ont entre trois en cinq ans.

Première   sortie au   parc                                                                                                            pour les enfants de Tara Tots

Première sortie au parc pour les enfants de Tara Tots

.

Pour l’instant, ils prennent leurs marques, font la connaissance de l’équipe qui va les encadrer et commencent les différentes activités qui leur sont proposées à l’intérieur ou à l’extérieur du foyer.

                                                                                                         

Premier cours de dessin au foyer

.

.

Dans quelques mois, lorsqu’ils se seront habitués à leur nouvelle vie, ils pourront aller à l’école- des places leur sont déjà réservées dans une très bonne école de la ville.

                                                                          

Le cours de yoga

Toute l’équipe de Citoyen des Rues souhaite la bienvenue aux enfants de TARA TOTS !

आपका स्वागत है !

TARA TOTS S’AGRANDIT !

Voici les dernières nouvelles des petits « Tots » : d’abord, ils sont… plus nombreux ! De 4, ils sont passés à 6 ces dernières semaines.  Les deux petits derniers s’appellent Noorie (fillette de 3 ans) et Farhan (petit garçon de 3 ans également).

Noorie arrive du Bengale. Ses deux grands frères habitent déjà dans l’autre foyer, à Tara Boys. Elle va pouvoir les voir régulièrement. Elle est adorable, s’est très vite intégrée dans sa nouvelle maison et  aime tout faire. Pas compliquée, la miss Noorie !

Farhan est de Delhi même. Il est tout mignon aussi, c’est un p’tit gars très sensible qui sait aussi faire le fou-fou quand il faut !

Ecole Santa Maria

Globalement, l’intégration des Tots se passe bien. Les enfants adorent les cours de yoga qui leur sont très bénéfiques pour apprendre à se poser. Une excellente nouvelle est venue du côté de la prestigieuse école Santa Maria, dans laquelle plusieurs Tara Boys sont scolarisés : début avril, quelques Tots vont déjà pouvoir y être admis.

Commentaires fermés sur Le foyer Tara Tots